Le créateur Taiwanais Angus Chiang mets à nouveau son île à l’honneur pour sa cinquième collection. 

Deuxième passage à Paris pour le créateur Angus Chiang, qui nous transporte cette fois-ci au coeur de la busy life taïwanaise.

Ce qu’on à vu : des couleurs, des imprimés partout, des pantalons en cuir vernis, des tenues spatiales. Pourquoi ? Le finaliste du prix LVMH a voulu faire références aux transports sur son île. Les imprimés viennent ainsi rappeler la signalétique routière de l’île et les vêtements épais incitent à la protection sur la route (vous pouvez conduire votre Vespa en sécurité si vous portez du Angus Chiang).

Le créateur s’est d’ailleurs associé à Dai Li Co, un fabricant de sous-vêtements Taïwanais, pour développer des tissus plus résistants.

On retiendra aussi la collab avec Nike où le créateur a revisité la célèbre Air Force 1 en y ajoutant une semelle en plastique gonflable.

Le petit plus : les casques de scooter offerts aux invités du défilé.

angus-chiang-aw18

angus-chiang-aw18-paris-fashion-week

angus-chiang-aw18-2

© Photos URL MAGAZINE – @theonlycedric