Une étude vient de sortir et démontre qu’un employé McDo gagne mieux qu’un influenceur. Détrompez vous, le compte en banque de vos influenceurs préférés n’est pas souvent aussi rempli que leur nombre de followers.

Le mot influenceur a fait son entrée dans le dictionnaire cette année, preuve qu’aujourd’hui le phénomène est devenu incontournable. Alors que beaucoup se lancent dans l’espoir de devenir la prochaine Chiara Ferragni ou le prochain Youtubeur préféré des ados, peu arrivent encore à en vivre. Un professeur de l’Université de Sciences d’Offenburg en Allemagne vient de publier une étude qu’il a mené pendant près de 10 ans. Résultat ? 96,5% des youtubeurs ne gagnent pas assez pour passer au dessus du seul de pauvreté américain, à savoir 12,140$ (un peu plus de 10 000€/an).

L’étude se base sur les revenus générés par la publicité sur Youtube et compare le salaire annuel d’un équipier chez McDonald’s. Ce dernier gagne ainsi 5000$ de plus à l’année. On y apprend également que seule les 3% des chaînes Youtube les plus regardées génèrent plus de 16,800$ par an en recette publicitaires.

Heureusement pour nos influenceurs, la publicité n’est pas la seule source de revenus. Le Financial Times s’est penché sur la question et nous apprends qu’un influenceur avec 100 000 followers peut facturer jusqu’à 2500€ par post Instagram. A partir de 4 millions d’abonnés, la facture peut monter jusqu’à 15 000€.

Bon nombre d’entre-eux décrochent souvent des contrats avec des marques ou sont rémunérés « en nature » avec divers cadeaux, voyages etc… Le tout en échange de posts sur les réseaux sociaux. Toujours dans le même article, le Financial Times confirme qu’une petite poignée d’entre eux gagnent bien des salaires à six chiffres, mais la blogueuse Gaby Dunn, devenue actrice aujourd’hui dénonce une nouvelle facette de cet univers dans un article intitulé « Get Rich or Die Vlogging« .

« Rosianna Halse Rojas, qui écrit ses propres livres et qui a sa chaîne lifestyle sur Youtube, voit régulièrement des gens perdre le contrôle à sa caisse chez Topman. Rachel Whitehurst, dont les vlog beauté et sexualité ont plus de 160 000 abonnés a du quitter son boulot chez Starbucks parce que des fans avaient appris son planning par coeur. »

« J’ai 340 000 followers sur mon compte Instagram et pourtant je n’ai jamais gagné 340 000$ depuis que j’ai commencé à travailler (…) beaucoup de célébrités sur les réseaux sociaux sont trop visibles pour avoir de « vrais » boulots mais trop pauvres pour s’en priver » conclut-elle.

Triste réalité.

tiffany pollard