Tom Ford et Britney Spears auraient-ils une liaison secrète ? L’enquête continue sur cette vaste théorie du complot dont Britney serait au coeur.

 

Il aura fallu attendre près d’une décennie pour enfin comprendre le dialogue sensuel qui se susurre du bout des lèvres entre Britney Spears et Tom Ford. Il aura fallu attendre que le défilé masculin de Tom Ford soit unanimement salué pour se rendre à l’évidence : Britney et lui jouent depuis des années à un jeu de séduction. Des citations mutuelles habilement dissimulées et un goût commun pour les santiags, jeans, et lunettes teintées donnent à cette histoire des airs de romance hollywoodienne. Leur amour dévorant pour la scène et les projecteurs les placent au coeur de toutes les envies, toutes les rumeurs, surtout les plus brûlantes. Comment sommes nous restés à ce point aveugle ? Encore un nouveau complot ?

Argent, Sexe, Gloire: chuchote-moi les recettes du scandale

Début 2000, Tom Ford indigne le sanctuaire de la mode parisienne : clash avec Yves Saint Laurent et Pierre Bergé puis lancement de l’air dite porno chic chez Gucci. Les campagnes publicitaires sont vites censurées. Elle célèbrent les corps, le désir : la suggestion en serait vulgaire si l’esthétique n’était pas si soignée.

britney spears 2004

tom ford

 

Au même moment, Britney Spears sort son deuxième album Oops I did it again, une promesse de transgression que Britney célèbre en combi latex rouge alors que tous les yeux sont rivés sur elle. L’attention médiatique est comme le carburant de ces deux performer. Spears enchaîne albums et tournées mondiales tandis que Ford refonde Gucci et multiplie les projets. Vont-ils trop loin ? Leurs fragilités se font écho : en 2004 Ford quitte Gucci, en 2007 Britney se rase la tête.

Leurs come-back, les médias n’attendaient que ça, alors Ford n’hésite pas à servir du Ford. “I’m going to have to start wearing underwear”  (Je vais devoir commencer à porter des sous-vêtements) lance t-il en backstage. Une injonction que Spears a éludée au milieu des années 2000, pour la plus grande joie des tabloïds.

Plus que ces parallèles anecdotiques, Ford a Spears dans la peau. Ainsi, elle aurait pu être l’égérie d’un de ces parfums ou jouer les muses alcoolisées dans A single man.  Il aurait pu l’habiller pour les tapis rouges, mais toute la pudeur de leur aventure en aurait été souillée.

britney spears 2006
Britney Spears en 2006, prise dans la spirale médiatique

 

a single man tom ford
© A Single Man – Film réalisé par Tom Ford

Britney sur la peau, Britney dans la peau

 

New york, février 2018 ou Los Angeles, septembre 2000 : un même mot d’ordre. GET NAKED. Tom Ford clôture son défilé homme avec le lancement de sa ligne de sous-vêtements disponible dans 7 tons de peau différents. Des pièces en soie et velours avec élastique estampillé Ford. En 2000, aucun logo sur le costume de trader de Spears alors qu’elle performe sur la scène des VMA. À genoux, en sueur dans un justaucorps couleur chair recouvert de strass. Il ne manquait plus que le logo Gucci pour officialiser l’union.

britney spears vma 2000
Britney Spears au MTV VMA 2000

 

tom ford fw 18
© Tom Ford Collection AH18

 

Ford réitère avec son défilé homme. Après lesVMA de 2000, il passe à ceux de 2001. Le boa porté par Britney sur scène semble s’être glissé à même la peau de l’homme Tom Ford avec des sous-vêtements, pantalons et même des bottes aux imprimés python.
Animalité, glamour et sexe : des mots qui ressortent des correspondances secrètes entre Ford et Spears. Une nouvelle version des liaisons dangereuses qui inspirerait peut-être Stephen Frears ? L’appel est lancé.

 

 

britney spears vma 2001

tom ford menswear fw18
© Tom Ford Collection Homme AH18