Le designer russe présentait en début de semaine sa nouvelle collection, renouvelant sa collaboration avec Burberry mais aussi avec Adidas.

Toujours plus fort, toujours plus loin. Voilà peut être le leitmotiv du designer russe Gosha Rubchinskiy. Celui qui a remis au goût du jour le style prolétaire des 90s présentait à Yekaterinburg sa collection Automne-Hiver 2018.

Gosha x Burberry part.2

Alors que les premières pièces de sa collab avec la marque britannique sont déjà disponibles (uniquement chez Dover Street Market), le russe nous surprends de nouveau avec une deuxième collaboration.  Revisitant les pièces iconiques de la marque, Gosha Rubchinskiy y apporte une touche soviétique, comme si les intemporels de la marque étaient passés dans une machine à remonter le temps. Au vue de l’engouement suite à la présentation de la première collaboration, l’été dernier, une suite était inévitable pour Burberry.

 

«  La question ne s’est même pas posée lorsque nous avons tous les 2 décidé de continuer notre collaboration (…) Gosha est un designer incroyablement talentueux, mais il a aussi une sensibilité unique et une connaissance de ce qui est « actuel ». Il capture cette notion à merveille dans tout ce qu’il fait… » Christopher Bailey – CEO Burberry

 

En d’autres termes, Gosha Rubchinskiy exactement ce qui marche aujourd’hui, conscient du mouvement qu’il a initié. Une aubaine pour Burberry qui peut ainsi toucher une nouvelle cible, devenant de fait l’une des marques les plus hype du moments.

Adidas, Levi’s, Dr Martens… et ensuite ?

Gosha Rubchinskiy et Adidas c’est une histoire qui dure déjà depuis quelques saisons. Avec une ligne orienté football et sportswear retro, le créateur raconte une histoire qui parle, qui séduit les cool kids et enfonce le clou un peu plus fort en remettant au gout du jour les shorts de running amples et courts. Levi’s (qui avait déjà collaboré une fois avec le créateur par le passé) et Dr Martens rejoignent également la bande cette saison, ce qui n’est pas sans rappeler la mega collab Vetements x Toutes les marques de la terre en 2016.

Une collection, plusieurs histoires

Au final, l’homme Gosha aura de multiples visages la saison prochaine et c’est bien ça qu’on apprécie chez lui. Ne nous imposant pas un seule style, une seule personnalité ou un seul look, cette collection, un peu comme les précédentes semble être parfaitement bien segmentée. Les fans hardcore ne sourcillerons pas du portefeuille pour tout acheter, mais les autres se reconnaitrons forcément dans le jeune prolétaire russe post-URSS, dans le thug de Sarcelles en 95 ou simplement dans le cool kid british, nouveau venu dans la bande.

gosha-rubchinskiy